En hiver, les conditions climatiques sont difficiles, voire dangereuses, surtout dans les zones montagneuses. Cela expose les conducteurs de véhicules à des risques d’accidents sur les routes recouvertes de neige et de verglas. Pour assurer la sécurité des automobilistes, le Parlement a adopté la loi Montagne. Courtier LLD vous explique ce que vous devez savoir sur cette nouvelle réglementation ?

Qu’est-ce que la loi Montagne ?

La loi Montagne est une réglementation qui oblige les conducteurs de véhicules à se munir d’équipements antidérapants durant chaque période hivernale (entre le 1er novembre et le 31 mars). Elle s’applique essentiellement dans les régions montagneuses. Des panneaux de signalisation spéciaux sont installés pour informer les automobilistes de l’entrée dans une zone à équipement obligatoire.

Quels sont les équipements imposés par cette réglementation ?

Si vous roulez dans les zones concernées par la loi Montagne, vous êtes obligé d’équiper votre véhicule de 4 pneus d’hiver ou de chaînes à neige à placer sur au moins deux roues motrices. En lieu et place des 4 pneus d’hiver et des chaînes à neige, vous pouvez utiliser 4 pneus 4 saisons ou des chaussettes à neige.

Ces équipements de protection sont obligatoires pour tous les véhicules à quatre roues et plus. Il s’agit notamment :

  • des véhicules légers,
  • des utilitaires,
  • des camping-cars,
  • des autocars,
  • des bus,
  • des poids lourds.

Si vous louez ce type de véhicules dans le cadre de votre activité professionnelle, vous pouvez nous contacter pour bénéficier de conseils avisés afin de trouver des pneus de qualité. Les véhicules munis de pneus à clous sont néanmoins exemptés de cette réglementation.

loi montagne pneus voiture hiver

Loi Montagne : quelles sont les zones concernées ?

La loi Montagne est en vigueur dans 34 départements français situés dans les massifs montagneux. Nous pouvons citer entre autres :

  • le Bas-Rhin,
  • le Haut-Rhin,
  • les Pyrénées-Atlantiques,
  • les Hautes-Pyrénées,
  • les Pyrénées-Orientales,
  • les Alpes-Maritimes,
  • la Haute-Loire, etc.

Si vous résidez dans ces départements ou que vous les traversez en période hivernale, vous devez nécessairement vous munir des dispositifs antidérapants indiqués dans la loi Montagne.

Quelles sont les sanctions encourues en cas de non-respect de cette loi ?

Le fait de ne pas respecter les dispositions de la Loi Montagne constitue une contravention de 4e classe. Celle-ci est punie d’une amende de 135 euros. Dans certains cas, en plus de cette sanction, les conducteurs peuvent voir leur véhicule être immobilisé par les forces de l’ordre. L’amende est la charge du conducteur du véhicule et non de son propriétaire.

Pneumatiques et équipements spéciaux de la loi Montagne : où les trouver ?

Vous souhaitez acquérir des pneus d’hiver, des chaînes ou des chaussettes de neige afin de vous conformer à la loi Montagne ? Ce matériel est disponible dans les magasins de vente d’équipements de voiture. Avant de les acheter, veillez toutefois à vérifier s’ils sont homologués et conformes aux normes en vigueur.

Dans le cadre d’une location professionnelle, vous êtes assurés d’accéder à des pneus d’hiver, des chaînes et des chaussettes de neige de qualité premium grâce à notre accompagnement. Cela vous permettra de conduire votre véhicule en toute sérénité lors de la période hivernale sur les axes routiers concernés par la loi Montagne.

Categories: L'actualité

email
communicate
close